728 x 90

Apprendre le SEO pas-à-pas

Apprendre le SEO pas-à-pas
Mon guide pour apprendre le SEO est inspiré du livre d’Olivier Andrieu – Bien réussir son référencement- Photo Pixabay

Version adaptée de mon mémoire de licence sur le SEO destiné à un public débutant souhaitant découvrir le monde du référencement web.

V

ous souhaitez apprendre le SEO ? Le référencement sur internet est une pratique qui s’est largement développée elle permet d’optimiser et d’améliorer le positionnement sur les moteurs de recherche d’un site et de ses pages grâce au contenu que celui-ci propose. Il y a plusieurs méthodes, mais de manière générale, il faut agir dans l’intérêt de l’internaute sans abuser de sa confiance, c’est la règle principale des moteurs de recherche.

Apprendre le SEO – Intro

Dans ce guide pour apprendre le SEO, vous trouverez une première partie développant le thème d’internet et son évolution ainsi que les outils pour construire un site internet. Puis une seconde partie articulée autour du référencement, des méthodes existantes et des techniques à utiliser pour suivre l’évolution de ses positions.

Problématique

Ce guide visera des personnes souhaitant améliorer le référencement et le positionnement de leur entreprise sur les différents moteurs de recherche. Le principe reste le même si vous souhaitez apprendre le SEO afin de l’utiliser sur un blog personnel ou une boutique de vente en ligne.

Dans quelle mesure et avec quels outils, une entreprise peut-elle améliorer sa visibilité sur internet ?

Aujourd’hui, on ne peut pas améliorer la position d’un site internet sur les moteurs de recherche sans connaissance. Il faut avoir, au préalable, effectué une réflexion et connaitre les outils pour y arriver.

Comment j’ai appris le SEO ?

En 2009, lors de la rédaction de mon mémoire de Licence Pro, j’ai recueilli des informations auprès de forums et plus largement sur internet. Je me suis ensuite appuyé sur un livre ayant pour thème le « référencement ». À mon avis, il s’agit du meilleur livre actuellement sur le marché « Réussir son référencement web » d’Oliver Andrieu.


On ne peut pas deviner les critères de référencement propres aux moteurs de recherche. En revanche, avec méthodologie et rigueur, on peut découvrir les méthodes les plus adaptées à une situation précise.


J’ai ensuite pu mettre en pratique durant mes différentes expériences la méthode décrite tout au long de l’ouvrage. N’oubliez pas l’étape du suivi du positionnement afin de mesurer les résultats de vos optimisations.

Les différents livres pouvant vous aider à apprendre le SEO

Les différentes ressources pour vous aider à apprendre le SEO

Objectifs

Tout au long de cet article expliquant les bases du SEO, il vous sera apporté des connaissances en matière de référencement. Ces connaissances ne sont pas réservées aux spécialistes, elles concernent toute personne possédant un site internet, ayant l’ambition d’en avoir un, ou qui souhaite débuter dans le SEO.

Il faut savoir que pour garder un positionnement stable, il faut en permanence suivre et ne jamais hésiter à ré-optimiser ses mots clés si l’on veut un résultat intéressant !

Pourquoi apprendre le SEO ? Parce que que l’on souhaite de façon pérenne être capable de comprendre et d’améliorer significativement la position des mots-clés sur les moteurs de recherche.

Apprendre le SEO - Généralités

Internet, qu’est-ce que c’est ?

Internet à ses débuts aurait été créé afin de pouvoir maintenir la puissance de communication et les stratégies militaires en cas d’attaque nucléaire. On ne parlait pas encore d’internet mais « d’interconnexion des réseaux » sous le nom de ‘ARPANET’.
En 1989, on comptait cent mille ordinateurs connectés.  Disparait en 1990 le réseau d’ARPANET avec l’annonce du World Wide Web. En 1992, un million d’ordinateurs étaient connectés. Le premier navigateur web, sous le nom de NCSA Mosaic, est créé en 1993. Entre 1996 et 2000, le nombre d’ordinateurs augmente de dix millions pour atteindre deux cent millions en 1999. En 2000, l’explosion de la Bulle internet bouleverse la croissance et l’économie de ce marché. Beaucoup de projet seront arrêtés avant d’avoir vu le jour. Les pertes seront plus importantes que les gains sur la période 1995 à 2000. Depuis, on observe régulièrement l’apparition d’innovations et de nouveaux outils liés aux nouvelles technologies mais pas de bouleversement comme dans les années précédentes. Tiens, je parie que ça vous fait penser à la Blockchain !

Représenter internet

Comme il reste complexe de représenter par un schéma clair ce qu’est internet, ses différentes connexions, relais, routeurs, serveurs, différents réseaux… vous pouvez consulter cette vidéo qui en explique relativement bien le concept :

Langages et internet

Principalement dédié aux échanges entre les universités américaines à ses débuts, internet s’est ensuite développé et les premiers langages de codage apparaissent. Pour faciliter les échanges ou présenter du contenu il faut « coder » un support, ce qu’on appelle couramment aujourd’hui un site internet. Un des premiers langages fut le HTML. Depuis, d’autres langages ont vu le jour, comme le CSS (feuilles de style) ou le PHP (lecture des bases de données). Il existe quantité de langage programmatique et l’on peut aujourd’hui rajouter ceux qui sont orientés développement d’application mobile.

Les enjeux d’internet

Avec l’apparition d’internet, de nouveaux enjeux et de nouvelles techniques pour y accéder sont apparues. Au delà du site vitrine, ou de la notion de notoriété, qui d’ailleurs a couté cher à certains groupes dans les années passées, (France 2 et France 3 qui essaient de récupérer un nom de domaine réservé par un Coréen qui menace, en cas de refus d’acceptation de son prix, d’y mettre un site « pour adulte ») on peut aujourd’hui rendre certaines pratiques digitales. C’est le cas du recrutement, de la vente, de l’affiliation, de la location… Ces pratiques sont largement facilitées par internet.
On a aujourd’hui d’énormes enjeux économiques, et les entreprises doivent s’améliorer et s’adapter à l’économie. Quelle sera votre première action si, par exemple, vous cherchez à louer un lieu pour votre mariage ?
Dans sa recherche de croissance digitale, une entreprise peut maintenant avoir :

  • De nouveaux prospects : L’entreprise, grâce à sa visibilité sur internet, gagne de nouveaux visiteurs susceptibles de devenir clients.
  • De nouveaux partenaires : Obtention de nouveau partenariat rapidement et dans n’importe quelle zone géographique.
  • De nouveaux marchés : Grâce à une présence sur internet, l’entreprise peut proposer de nouveaux produits et gagner de nouveaux marchés.
  • De nouveaux collaborateurs : Au sein du monde, l’entreprise recrute plus facilement de nouveaux collaborateurs grâce a son site internet.
  • De nouveaux fournisseurs : Recherche de fournisseurs en ligne, comparatifs, appel d’offre, avec internet, la zone ciblée est bien plus large qu’auparavant !
  • L’augmentation de la « part client » : En développant des services internet qui pourraient convertir des visiteurs en clients.

Comment Amazon utilise le SEO

N’oublions pas qu’une entreprise présente sur Internet travaille son SEO pour atteindre un objectif. Parlons du chiffre d’affaire avec l’exemple d’Amazon.com.
Imaginons que l’entreprise soit en fait  une petite boutique. Elle doit sélectionner les produits à vendre car elle n’a pas la place de tous les stocker. Son premier réflexe va être de prendre les meilleures ventes, les produits connus et recherchés afin de s’assurer des bénéfices avec des offres commerciales ciblées.

Concept de la longue traine SEO

Source : Picture by Hay Kranen / PD

Le référencement appliqué au concept de la longue traine

C’est alors que le fondateur d’Amazon.com décide d’exploiter toute la courbe, donc de proposer des produits à fort rendement dans la partie verte et dans la partie rouge, des petits produits ne générant pas beaucoup de chiffre d’affaire. Avec tous ces produits de la zone jaune additionnés, on est proche du chiffre d’affaire généré par la zone verte !
Amazon.com a su tirer partie de cette analyse et propose des best-sellers avec des liens vers des produits moins connus mais en référence avec le thème afin de les vendre aussi. Cela ne lui coute pas plus cher puisque « l’espace » disponible sur internet est assez important et peut accueillir tout les produits d’Amazon.com !

Comme l’explique Frédéric COZIC, l’ancien modèle économique s’appuyait sur des produits à fort rendement, et négligeait le reste faute de place ou de temps.

Le développement des TIC

Depuis l’essor d’internet, de nouveaux outils de communication et d’information ont vu le jour. On peut prendre en exemple Youtube, Facebook, Google Actualité et les réseaux sociaux, les plateformes de blogging tel que Medium ou SteemIT et les solutions professionnelles comme LinkedIn.
Google Actualité peut devenir une source de trafic importante pour votre site dans le sens où n’importe qui, correspondant aux critères d’adhésion, peut prétendre y figurer. « Pour que votre site ou votre blog d’actualités soit inclus dans Google Actualités, envoyez-nous son URL. Nous serons heureux d’examiner son contenu. Toutefois, notez que nous ne pouvons pas garantir l’inclusion de tous les sites dans Google Actualités. », c’est-à-dire que pour figurer dans le registre d’actualité de Google, il suffit, en théorie, de posséder un site ou blog proposant un contenu de type actualités et régulièrement mis a jour. Malgré tout, l’inclusion n’est pas garantie et peut être longue, chaque validation est faite manuellement par un « agent ».
Les réseaux sociaux, comme Youtube, Facebook ou Twitter, s’appuient sur des plateformes d’échange et de partage. Facebook est aujourd’hui l’un des plus gros réseaux, mais tout peut changer rapidement, en effet, les habitudes changent et les nouveautés s’enchainent dans ce domaine ! On notera les progressions d’Instagram (aujourd’hui possédé par Facebook), Snapchat et Messenger (qui est devenue une entité séparée de Facebook)

Sites internet

Principe de fonctionnement

  • L’utilisateur se connecte par le biais de son FAI (Fournisseur d’Accès Internet) et consulte un site internet trouvé avec un moteur de recherche ou en entrant l’adresse du site dans le navigateur internet.
  • Sa demande codée transite sur le réseau internet et accède au serveur d’hébergement.
  • Celui-ci interprète la demande et répond sous forme de code
  • Le navigateur interprète ensuite le code et le retranscrit sous forme d’une page internet

Aujourd’hui, pour créer un site internet, rien de plus simple grâce aux nouveaux outils d’aide à la création tel que : WordPress, Wix, Prestashop… Ces CMS sont plus ou moins faciles à prendre en main. Wordpess, par exemple, une fois installé et configuré ressemblera à un traitement de texte sur Word ! Il n’est donc plus indispensable de connaitre les langages comme le HTML ou le PHP pour créer son site Internet. Attention, ce sont quand même des connaissances à maitriser lorsque l’on veut gérer son CMS sois-même ! De manière général, je vous recommande de confier les parties installation, configuration et développement à un prestataire si vous ne les maitrisez pas. Vous pouvez vous connecter sur deux points, apprendre le SEO et ses techniques et créer du contenu de qualité et engageant.

CRÉER UNE BOUTIQUE E-COMMERCE Prestashop ou MagentoDans les sites communautaires, on retrouve de plus en plus de site originaux ou utilisant des technologies de communication innovantes. Les sites de vente en ligne proposent maintenant des achats assistés. De la même manière qu’une grande surface propose a coté des olives, les piques à olives, les sites de vente en ligne proposent avec chaque produit une liste de produits le complétant. J’ai résumé quelques techniques d’optimisation du taux de conversion dans un article.

8 pistes pour améliorer le taux de conversion de votre boutique

Cdiscount utilise une méthode permettant d’augmenter son CA par commande en proposant pour chaque produit des packs d’objets souvent commandés ensembles.
Vente croisées ventes associées permettent d'augmenter le CA
Exemple de ventes associées (pack) sur Cdiscount

Outils et système de gestion de contenu

Afin de simplifier la création d’un site internet, des outils ont été développés. Il y a plusieurs types de logiciel de création :

  • Les éditeurs de code : Techniquement, vous souhaitez coder le contenu et la structure d’un site via vos connaissances en programmation. Souvent utilisé avec des librairies (vous avez déjà essayé de re-développer une interface de connexion avec stockage des utilisateurs et gestion de la sécurité ?)

  • Les logiciels de codage avec interface visuelle : De la même façon que les éditeurs, néanmoins, on peut utiliser une interface graphique pour changer le site. Peu utilisé aujourd’hui.

  • Enfin, les CMS ou Content Management system de l’anglais, ce sont des logiciels web qui permettent de gérer en ligne à l’aide d’un navigateur un site ou un intranet de façon dynamique.  De manière générale, il intègre une gestion des utilisateurs, permettant des accès dissociés aux contenus du site. Dans certains CMS, on trouve sur internet des extensions afin d’ajouter de nouvelles fonctionnalités au site (Boutique, agenda, newsletter, effet de style).

WordPress

WordPress est un CMS Open source aujourd’hui largement utilisé dans le monde comme outil de création de sites internet.

Les plugins indispensables au référencement SEO d’un site WordPress

Ses principales fonctionnalités sont :

  • Création et gestion d’articles en toute simplicité sous la forme d’un traitement de texte (similaire à Word).

  • Gestion des images, vidéos, documents et fichiers divers. Création, édition et modification des menus et possibilité de les déplacer.

  • Gestion des utilisateurs, avec choix du « groupe » (et donc des droits) en fonction de la personne et de son utilisation du site. L’avantage est de proposer un groupe Auteur. Ceux-ci peuvent rédiger un article, mais il doit ensuite être validé par un administrateur !

  • Les extensions ou plugins que l’on peut rajouter au site. Formulaires, optimisation des performances ou du SEO, outils de sauvegarde du site… Vous trouverez probablement tout ce dont vous aurez besoin pour rajouter des fonctionnalités à votre site.

  • Les thèmes, il s’agit de l’interface graphique du site. Chaque thème à un fonctionnement différent. La plateforme de vente de template wordpress la plus importante est Themeforest.net.

Les avantages de WordPress

CMS le plus utilisé et le mieux répandu sur le marché actuellement, il propose un nombre d’extension assez remarquable. Il est développé et utilisé internationalement ce qui permet de résoudre, en général, n’importe quel problème. Les utilisateurs bénéficient d’un développement constant en fonction des besoins exprimés sur les forums ! Une fois le thème (et donc la structure) mis en place, on devient autonome, via une interface visuelle simple, et tout ceci « gratuitement ». Dans un contexte économique difficile, il est intéressant de pouvoir réduire la facture correspondant aux prestations informatiques en diminuant les interventions de mise à jour du contenu par exemple…

Conclusion

J’ai posé la question à Marjolaine, étudiante en licence d’Information et de Communication à l’université de Jean Moulin, Lyon 3 :

Quel est l’intérêt de posséder un site internet aujourd’hui pour une entreprise ?

Étant donnée la situation actuelle, presque toutes les entreprises possèdent un site internet. C’est devenu une clé de réussite. C’est un outil permettant de diffuser des informations sur l’entreprise : ses missions, ses projets accomplis, ses actualités etc. Les internautes qui recherchent des informations sur un produit ou un service, se dirigeront plus facilement vers une entreprise qui a un site internet bien conçu, clair et facile à comprendre, avec des images et un maximum d’informations. Plus il est visité, plus son impact est important. Ainsi, il mérite son référencement dans les moteurs de recherche tels que Google.

Ce guide vous plait ? 

Please wait...

N’hésitez pas à me dire pourquoi dans les commentaires

Apprendre le SEO - La technique

ON PARLE DE RÉFÉRENCEMENT

Les Googlebots recensent et collectent, en permanence, les pages et leurs contenus sous forme de texte en fonction des mises à jour des sites. L’indexation des données collectées forme la constitution d’une base de données de documents appelée « index ».

ON PARLE DE POSITIONNEMENT

Le moteur de recherche traite les requêtes – ensemble de mots-clés saisis par l’internaute – avec un système d’interrogation de l’index et de classement des résultats en fonction des critères de pertinence. Un nouvel algorithme de recherche dans l’index permet de restituer les résultats dans les pages, le plus souvent présenté sous la forme d’une liste de dix liens les uns en dessous des autres. Google attribue un indice de confiance et de popularité aux sites indexés. On parle parfois du PageRank et listTrustRank.

Google

Google utilise plusieurs index pour classer ses recherches. Il est complexe d’en savoir davantage mais nous savons que depuis 2016 que l’index « principal » de Google est basé sur l’analyse des sites en version mobile. Penser qu’on peut lancer un site internet sans travailler la version mobile est une utopie aujourd’hui en terme de référencement et positionnement !

Yahoo! Search

Jusqu’en 2004, Yahoo! Search utilisait l’index principal de Google. En 2009, Microsoft et Yahoo! ont créé un partenariat. De ce fait, les indexations n’étaient plus similaires entre Google et Yahoo et le résultat pouvait changer en fonction de l’algorithme de correspondance des mots clés. Aujourd’hui, Yahoo a toujours un partenariat avec Microsoft mais il a été modifié au mois d’Avril 2018. Yahoo! Search peut maintenant créer d’autres partenariats, le contrat stipulant que Bing fournisse les résultats de recherche de la « majorité » des recherches sur ordinateur. Yahoo devrait retravailler avec Google dans les prochains mois.

Autres moteurs de recherches

Ils se partagent 6 à 7% des parts de marché. Le conseil que je pourrais donner, c’est d’utiliser Google Analytics pour d’analyser d’où provient votre trafic. S’il exprime que votre site reçoive 25% de son trafic via Qwant, il sera alors opportun de faire quelques recherches afin d’optimiser vos pages pour l’algorithme de cet outil. Je déconseille de dépendre à 90% d’une source de trafic.

Résultats de recherche

Les résultats de recherche Adwords – Apprendre le SEO

Il y a plusieurs types de résultats dans les moteurs de recherche. Il est important de connaitre la différence avant d’aller plus loin. Les liens naturels ou organiques dans le cadre bleu, sont fournis par l’algorithme de pertinence d’un moteur de recherche. Ils correspondent aux résultats issus du SEO et nous concernent dans notre apprentissage du référencement. On trouve aussi les résultats sponsorisés dans les deux cadres rouges qui sont eux issus des programmes payant des moteurs de recherche comme Google Ads. Ils proposent aujourd’hui des données enrichies afin d’améliorer le CTR des liens / produits proposés.

Les résultats de recherche améliorés - Apprendre le SEO

Il existe des procédés identiques sur les principaux moteurs de recherche comme Yahoo! Search et Bing, seule l’interface graphique diffère. Il faut comprendre que le référencement naturel est bien indépendant des liens sponsorisés. Ces liens apportent une visibilité supplémentaire car moyennent rémunération, et sous réserve d’être les meilleurs enchérisseurs, ils sont certains d’être affichés sur la première page et d’être vus.

Aujourd’hui, les moteurs se sont modernisés à l’image de Google qui propose de nombreux services, que ce soit dans la recherche ou tout autre domaine. On retrouve la recherche d’images, la recherche de lieu par adresse, nom d’entreprise ou les mots-clés, tel que « pizza à Lyon » utilisant la géolocalisation. Si une entreprise de vente de pizza Lyonnaise utilise convenablement les outils du web, elle sera mise en avant sur ce mot-clé dans les résultats de Google. Une nouvelle version de cet outil a été lancée et permet maintenant de gérer sa fiche « Google Business » et même de créer un mini-site gratuitement !

Référencer une entreprise localement

Le nom de domaine

Lors de la création d’un site, si vous pensez qu’il faut choisir un nom de domaine contenant un mot-clé, c’est une erreur. C’était probablement important il y a quelques années. Ce que l’on remarque maintenant, c’est que Google va proposer dans les résultats de la recherche des résultats dont l’URL contient le mot-clé. Si le lien de votre page ne contient pas le terme de recherche, il sera plus compliqué de bien se positionner :

Résultat du positionnement sur les moteurs de recherche

Si vous pensiez acheter un nom de domaine contenant un mot-clé correspondant à votre thème principal, ce n’est pas forcément une bonne idée ! L’algorithme de Google nommé l’Exact Match Domain (EMD) pénalise les sites de mauvaise qualité dont le nom de domaine inclut un mot clé exact.

Le mot-clé principal

Une page doit correspondre à un mot-clé. Ne vous inquiétez-pas, les moteurs de recherche vont automatiquement associer les variations du terme utilisé en tant que mot-clé principal. Il est important de parler de ce point en détail. La recherche et le choix d’un mot-clé ne doivent pas être fait au hasard. Vous avez plusieurs outils pour vérifier que vos choix sont cohérents et surtout qu’ils présentent un potentiel de visites correspondant à vos objectifs.

J’ai commencé à écrire mes articles sur ce site en utilisant le terme consultant en web-marketing. Lors de mes analyses de mots-clés, il s’est avéré que le terme le plus utilisé en France était marketing digital. Toujours faire cette recherche en amont.

N’essayez pas de placer des mots-clés trop différents dans un même article. Partez du principe que vous serez mieux positionné si vous divisez une page avec deux thèmes en deux pages optimisées pour les moteurs de recherche.

On observe qu’il est plus facile d’être dans la première page sur un mot clé avec une faible concurrence, le nombre de « professionnels » étant moins nombreux et c’est logique ! Cependant, n’oubliez pas qu’il est parfois indispensable de choisir certains mots clés même s’ils sont très concurrentiels, car il faut représenter son activité… Il faut donc choisir des mots clés utilisés par les internautes, ciblant parfaitement le contenu que vous allez proposer et présentant un positionnement à atteindre réaliste en fonction de vos objectifs. N’essayez pas d’être sur la première page de la recherche voiture à moins d’avoir un site conséquent et de qualité à proposer.

C’est ici que le concept de la longue traine (expliqué plus haut) entre en marche. En effet, si l’on additionne les visites générées par tous les mots clés concurrentiels et qu’on les compare aux visites générées par tous les mots clés restants, on pourrait être surpris par le résultat. Ceux-ci peuvent représenter jusqu’à plus de 80% du trafic de certain site !

D’après le livre de Chris Anderson, les moteurs de recherche sont des exemples type de longue traine, et le PDG de Google n’a eût de cesse de l’affirmer, la mission de l’entreprise est d’être au « service de la longue traine ».

Le contenu

Si vous utilisez WordPress, installez le plugin Yoast SEO. Il fera tout le travail d’analyse « In-page » à votre place ! Ce que l’on appelle les critères « In-page » est, en fait, l’optimisation des pages par le code et par son contenu. On retrouve donc le texte, le titre, les balises de titre Hn, le texte visible, les liens, les meta et les différents attributs…

J’écrivais à l’époque que la balise Title correspondait au titre de la page et « s’il ne fallait en optimiser qu’un seul, ce serait sans conteste son titre […]. Les moteurs de recherche y ont d’ailleurs accordé une grande importance. ». Gardez en tête que pour apprendre le SEO vous devrez constamment vous informer et mettre à jour connaissances.

Les moteurs de recherches sont souvent comparés à des « obsédés textuels ». Ils s’intéressent au texte et essayent de le comprendre comme un internaute. En fonction de la concurrence du mot-clé que vous aurez sélectionné, écrire 300 mots peuvent convenir. Plus la concurrence augmente, plus vous devrez écrire un article de qualité. Il est conseillé d’avoir 900 mots dans une article important et plus de 2000 mots pour espérer atteindre la première page d’un mot-clé concurrentiel.

Yoast SEO résume les points à optimiser (dans mon cas, choix d’un article important) :

Critère d'optimisation in page SEO

Liens et maillage interne

À ne pas confondre, il s’agit de la même balise techniquement parlant. Le maillage interne permet de hiérarchiser vos pages et les classer selon un ordre d’importance. Les moteurs de recherche vont comprendre le classement et donner plus de poids aux pages de niveau « n » considérant les pages de niveau « n-1 » moins importante.

Voici deux structures que l’on retrouve sur beaucoup de blog :

Apprendre le SEO - Structure hiérarchisée simple

Structure simple – Source : http://webstyleguide.com/


Apprendre le SEO - Structure d'un site internet complexe

Structure complexe – Source : http://webstyleguide.com/


Lorsque vous construisez la structure de navigation, n’oubliez pas d’utiliser des URLs optimisées. Avec les CMS comme WordPress, il est facile de paramétrer et proposer une URL bien conçue (présence du mot-clé) :

https://caoutchouc.plymouth.fr/fr/nos-produits/feuilles-caoutchouc/

Exemple d’une URL mal conçue (Mauvais paramètrage d’un CMS) :

http://www.lecaoutchouc.com/spip.php?page=rubrique-public&id_rubrique=117

Concernant les backlink, il s’agit selon moi, d’un des éléments les plus important aujourd’hui dans le SEO. Sans backlink, vous pourrez être positionné correctement sur un mot-clé peu concurrentiel mais dès que la concurrence est forte, les moteurs de recherche utilisent ces liens comme critères de validation de la qualité d’un article. N’essayez pas de les duper, écrivez du contenu de qualité et engageant, les liens viendront d’eux-mêmes.

Une technique consistait à créer une page de « liens » ou l’on regroupait tous les sites qui ensuite nous faisais un lien retour. Cette technique de linking A => B + B => A ne fonctionne plus depuis très longtemps. Tout comme les annuaires. En revanche, certains de ces liens peuvent vous apporter une source de trafic importante. J’ai été référencé sur le site de bitcoin.fr car j’accepte les paiements en crypto-monnaies pour mes prestations en marketing digital.

Essayez d’obtenir vos liens depuis des sites ayant un thème similaire et de façon naturelle :

Apprendre le SEO - Structure en réseau recommandée pour le backlink

Source : http://webstyleguide.com/

Vitesse de chargement du site

Lors du lancement de mon site en 2009 et en moyenne, les pages du site johnny-fraisse.com se chargeaient en 1,5 secondes (dernière mise à jour : 11 août 2010). Plus rapide que 79 % des sites. La précision de ces estimations est faible (moins de 100 points de données). Le graphique suivant indique l’évolution du temps de chargement moyen des pages du site au cours des derniers mois. Il compare également ces performances avec les 20 sites les plus lents et les plus rapides.

Vous pouvez tester votre site pour les ordinateurs et les mobiles via l’outil de rapidité de Google PageSpeed et il faudra obtenir un résultat « vert », supérieur à 80. Vous pouvez aussi utiliser GTMetrix.

Les éléments du <head>

La balise Title et les différentes META

Au début du référencement internet et pour connaitre le contenu et le thème du site, les robots lisaient des balises META (meta tags) et la balise Title intégrés dans le code source du site internet et pour chaque page.

Balise Title

Balise qui définissant le titre de la page et qui est généralement affichée sur le navigateur dans la barre supérieur et comme titre d’un résultat.


Meta description

Meta permettant une description du contenu, elle sert d’indication de la description d’un résultat de recherche naturel.


Meta keywords

Meta qui permettait de citer les mots clés référent au contenu d’une page mais qui est depuis totalement inutilisée par les moteurs de recherche.


Meta robots

Meta uniquement lue par les robots des moteurs de recherche, elle permet par exemple d’interdire le référencement d’une page.


Historiquement, la meta keywords faisait partie des plus importantes, logique c’est elle qui définissait le thème et les mots clés d’une page. Nous savons quelle a peu à peu perdu de son importance du fait de dérives et abus de la part des acteurs du secteur, jusqu’à être abandonnée. J’en parlerai dans le chapitre suivant.

Ce n’était pas le cas en 2009 quand j’écrivais cet article mais aujourd’hui les META et la balise Title servent surtout à améliorer le CTR (taux de clic) des résultats dans les moteurs de recherche. Elles ne sont plus un critère de référencement ou positionnement. Les moteurs de recherches se focalisent sur le contenu d’où le « Content is King » et diverses techniques. Vous pouvez retrouver le top 100 des critères de référencement (liste non-exhaustive) pour améliorer votre référencement et positionnement auprès des moteurs de recherche.

Il existe de nombreuses nouvelles META ajoutées pour les réseaux sociaux, voici un exemple :

<!– Twitter Card data –>
<meta name= »twitter:card » value= »summary »>

<!– Open Graph data –>
<meta property= »og:title » content= »Title Here » />
<meta property= »og:type » content= »article » />
<meta property= »og:url » content= »http://www.example.com/ » />
<meta property= »og:image » content= »http://example.com/image.jpg » />
<meta property= »og:description » content= »Description Here » />

Elles ne sont pas indispensables au bon référencement ou positionnement d’un site. Je ne détaillerais donc pas ces dernières dans ce guide pour apprendre le SEO.

Apprendre le SEO - Suivi & analyses

Analyse de votre référencement et positionnement

Votre travail doit impérativement être analysé et suivi. Cette partie consiste en l’analyse des résultats du site internet. L’optimisation a été effectuée dans le but d’améliorer son positionnement avec le moteur de recherche Google, mais fonctionne avec la majorité des acteurs du secteur. Il serait dommage de en pas connaitre les résultats bénéfiques de vos optimisations tout comme il serait dangereux de ne pas détecter les optimisations ayant un impact négatif !

Je vous conseille de tester la rapidité du site après chaque modification importante, mise-à-jour de plugins, ajout de fonctionnalités, modification du thème…

Vous devrez suivre le positionnement de vos pages et des mots-clés, l’outil proposé par SEMRush dans sa version gratuite permet de suivre jusqu’à 10 mots-clés. Vous pouvez lancer le test ci-dessous :

Il faut bien se souvenir qu’une optimisation ne fonctionnera que si les objectifs du site répondent aux exigences du public visé et surtout que son contenu soit important et capital !

Ce guide vous a plu ? 

Please wait...

Conclusion

Le référencement au sens large ne s’improvise pas, il faut suivre les règles des moteurs de recherche. Celles-ci sont en constante évolution, il faut donc se tenir informé jour après jour des nouveautés. C’est aujourd’hui possible grâce aux portails dédiés référencement comme Abondance ou WebRankInfo qui relaie l’information des moteurs de recherche en français et souligne les points important.

La seule solution est le travail régulier avec une liste de mot-clés stratégiques et connaitre les critères d’optimisation. Il faut ensuite attendre quelques temps avant de voir les résultats. Le travail est simplifié avec l’utilisation des CMS comme WordPress, qui permettent des modifications rapide et l’ajout de plugins facilitant le référencement (Yoast! SEO, Gzip). Le suivi des positions est indispensable. Il permet de voir si une optimisation est utile et/ou prise en compte !

L’utilisation d’outils pour suivre régulièrement l’évolution de ses positions est indispensable, ils permettent d’analyser et estimer la pertinence du travail effectué.

1 comment
Johnny
ADMINISTRATOR
PROFILE

Ça peut vous intéresser

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

Cancel reply

1 Comment

  • Digital Cover
    10 juillet 2018, 8 h 35 min

    Salut, j’aime ton post. Assez interessant bonne continuation

    REPLY

Derniers Articles

Consultant en marketing digital

Les derniers conseils

Apprendre le SEO pas-à-pas

par Johnny Temps de lecture : 63 min
1